A Berrios et Le Helloco

Vous pouvez faire ce que vous voulez avec vos faux personnages sur Facebook et internet : ils ne feront disparaitre aucunes preuves ni documents vous incriminant, passés, présents, … et à venir.

De même ils n’arrêteront pas les enquêtes en cours sur le système Berrios et tous ses acteurs.

Enfin, sachez que l’IGPN a été informée de votre initiative en votre qualité de "travaille à la police nationale".

Puisqu’ils ne veulent pas parler, écoutons-les!

Vidéo

Alors que le député Berrios et son porte parole officiel Le Helloco tentent d’expliquer que nous mentons, les gens parlent et témoignent sur la manière dont celui-ci finance de façon illicite son système opaque.
Un petit extrait vaut mieux que de grands discours du député corrompu.

Nous attendons maintenant les explications de l’équipe Berrios et du député.

ENCORE DES DOCUMENTS ACCABLANTS POUR BERRIOS

Le credo martelé par Berrios tout au long de sa luxueuse campagne électorale financée à coup de fausses factures est « la transparence ».

C’est dans la transparence que nous avons alerté les Saint-Mauriens sur les relations troubles et l’entente illicite entre le député et la société RAIF.

C’est dans la « transparence » que le porte parole officiel de Berrios, Jean François le Helloco, affirmait « que la société RAIF {…]était très active durant l’ancienne mandature et a vu ses marchés remis en cause en 2008 et […] la RAIF ne travaille plus avec la ville de Saint-Maur depuis plusieurs années».

C’est donc en toute transparence qu’il pourra affirmer que lui et Berrios mentent, comme le prouve le document suivant signé de la main même de Berrios.

Image

On le voit le député n’a jamais arrêté de se faire financer illicitement par RAIF…

Rendez-vous en fin de semaine… Les révélations vont se poursuivre. Nous verrons jusqu’où Berrios Le Helloco De Amorim Fiastre et Cardarelli vont nier…

Et n’oubliez pas : si vous les croisez sur le marché, posez leurs les questions simples auxquelles ils n’ont toujours pas répondu !