Roméo de Amorim, au coeur du système Berrios

Roméo de Amorim est un élu de Saint-Maur, président des jeunes actifs de l’UMP et également un des piliers de l’équipe de Sylvain Berrios. On comprend mieux pourquoi en lisant ce que suit…

Car si De Amorim occupe une place importante au sein de l’équipe de campagne du député, il en occupe une bien plus importante (plus que tout le mon,de pensait…) dans le dispositif Berrios. A tel point qu’il a gagné un surnom dans le milieu que nous ne reproduirons pas encore ici, celui-ci semblant en effet intéresser la justice pour valider quelques points.

Mais de la même manière que le système F Camara (sur lequel nous reviendrons prochainement car vous n’avez eu pour l’instant que le début de l’histoire…) De Amorim utilise de nombreuses sociétés qui feraient du « glissement de chèque » au profit de l’organisation De Sousa et Berrios.

Les étranges sociétés de Roméo de Amorim

Il a en effet créé une société du nom de WIMMONEUF, qui est … une agence immobilière qui travaille avec de nombreux promoteurs … dont Mr De Sousa et ses filiales. Cette société (faisons plaisir à Mr Le Helloco et utilisons cette fois-ci société . com) est immatriculée sous le RCS : Créteil 518 993 191n avec un siège social au 3 passage Rabelais à Saint Maur des Fossés. Cette adresse étant l’adresse personnelle de De Amorim. Son siège administratif est situé quand à lui au 456 Rue du Marché Rollay à Champigny sur Marne. Son représentant légal est Roméo de Amorim.

Cette société possède plus de 20 agences en région parisienne (je vous invite à aller visiter son site internet) pour les transactions immobilières. Le tout pour un chiffres d’affaires déclaré commun aux 20 agences de … 78 276€ en 2011 avec un résultat net de … 1114€ ! Aucune déclaration fournie pour l’année 2012. Un chiffre d’affaires qui bien évidemment ne peut pas être en adéquation avec de l’activité de vente et de programmes immobiliers en région parisienne et sur un réseau de plus de 20 agences !

Image

Je vous invite maintenant à vous souvenir de la banque BCP, dont Mr Le Helloco souligne qu’elle est française et rattachée au crédit agricole. Sauf qu’en regardant un peu plus loin (voir les photos) on s’aperçoitque la BCP est dans le giron des affaires de Mr De SOusa. Pourquoi encore parler de la BCP ? TOut simplement parce qu’au 3 passage Rebelais à Saint Maur (adresse personnelle de De Amorim) on trouve une nouvelle structure intitulée Banque Conseil Patrimoine (ou B.C.P, les mêmes initiales que notre banque portugaise favorite). Cette structure a réalisé un chiffre d’affaires pour 2011 de … 1800€ ! SOn résultat net n’est pas communiqué. A noter que la présidente de cette structure s’appelle Flora Boniface… qui n’est autre en réalité que Flora De Amorim… (informations vérifiables dans le BODACC).

Il semblerait donc qu’une fois encore les institutions dont la brigade financière s’intéresseraient de TRES près au système BCP / De Amorim de la même manière qu’au système F Camara, pour du glissement de chèques.

Vous pourrez également vous rendre compte en fouillant un peu que le système et le culot ne sont pas limités. Une nouvelle structure bien connue des Saint Mauriens a en effet vu le jour en juin: la société VM TV (dont le journaliste en chef est d’ailleurs TRES intéressé pour me contacter et me rencontrer…). En réalité cette société est immatriculée sous le nom CFDB (encore des initailes…) et possède un capital de 1000€. Ayant commencé en juin, la société a été immatriculée en septembre. A se demander ce ue veulent bien dire ces initiales et si elles auraient un équivalent dans l’immobilier ou le BPT par exemple ??? A noter, fait curieux, que celle-ci est située à la même adresse administrative… que WIMMONEUF. Curieux non ?

Image

Comme nous l’avons déjà souligné, le système de financement auquel collabore activement Sylvain Berrios passe par Antonio de Sousa, célèbre et riche hommes d’affaires portugais déjà mis en cause dans de nombreuses affaires, voir par exemple cet article de mediapart.
Image

Image

Image

Berrios est la tête de pont de De Sousa pour la ville de Saint-Maur, qui serait considérée dans le milieu portugais comme « La Française des Jeux » une fois celui-ci au pouvoir, compte-tenu du système de trucage de marchés publics déjà mis en exergue ici et sur lesquels nous reviendrons prochainement avec de nouvelles factures…

De Sousa que rencontre régulièrement Berrios dans des restaurants de Paris et de Saint-Maur comme le chalet des îles…

Mais pour arriver à ses fins, Berrios ne doit pas être impliqué directement dans la perception d’argent. Il doit donc passer par de nombreux biais pour pouvoir continuer de dire la main sur le coeur lors de sa première réunion de campagne « j’ai économisé 120 000 euros de mes deniers personnels car c’est normal pour financer ma campagne ». Des deniers trouvés par exemple sur les marchés publics mais aussi sur les Bords de Marne dans de prochains articles à suivre… 

ps: compte-tenu du nombre d’informations, nous parlerons dans le prochain article également de la suite des complices internes du système Berrios à la mairie avec de nouveaux noms, dont D LN …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s