D’autres factures suspectes signées par Berrios intéressent la justice

Malgré les dénégations de Jean-François le Helloco, tous les documents en possession des institutions prouvent que la société RAIF (et les diverses entités appartenant au même propriétaire) ont beaucoup travaillé avec Sylvain Berrios de 2008 à 2012.

La justice s’intéresse donc de près aux factures et travaux relatifs à celle-ci. Elle analyse par exemple avec attention 3 autres factures qui là-aussi permettent de jouer aux « croix et aux traits » (voir le post précédent) et qui auraient permis de dégager des moyens financiers occultes, mis à la disposition du député corrompu Berrios.

Image2Image3Image6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s